Avec cette rubrique, vous pouvez régulièrement suivre l'évolution de nos groupes de chiens. Nous observons chaque jour un suivi de leurs comportements sociaux. Nous cherchons à identifier des situations qui peuvent générer des conflits, nous adaptons donc les modes de nourrissage, les sorties, les changements de parcs. En identifiant les signes de stress et de mal-être de nos animaux, nous essayons de les maintenir à un bon niveau de bien être, qu’ils soient hébergés seuls, en dyades ou en groupes. Ce travail est réalisé avec nos éducateurs canins, soigneurs, auxiliaires vétérinaires et éthologistes qui participent tous à ces échanges.

Rencontres, regroupements et suivi comportemental des chiens

  Résumé été 2014 :
Accueil de Eléonore Buffet et de ses stagiaires pour 4 semaines de formation en "gestion et réhabilitation de chiens de refuge".
http://avarefuge76.com/fr/ete-2014-104/

  Sept/oct 2013 :
Mise en route du Programme d'aménagement de l'environnement pour les chiens, chat et chevaux.
De nombreux aménagements sont déjà effectués: sorties en libre, en longe, rencontres de chiens, nourriture éparpillée, interactions avec humain, kibble nibble ou autre objet, etc. L'idée du programme est d'encore plus varier les aménagements proposés à nos animaux en testant ce qui correspond au mieux à chaque individu selon ses propres besoins.
Les équipes de soigneurs, éducateurs et éthologues travaillent tous ensemble pour mettre à profit leurs connaissances et compétences.
Suite du texte

Lien vers notre page de vidéos


  Résumé été 2013 :
Accueil de Eléonore Buffet et de ses stagiaires pour 3 semaines de formation en "gestion et réhabilitation de chiens de refuge".
http://www.avarefuge76.com/fr/ete-2013-94/

  11 mai 2013 :
Seconde semaine de formation, Eléonore et ses stagiaires :
Oscar : Le travail de la semaine dernière a été poursuivi, Oscar était en réussite cette semaine. Il touche le target jusqu'à deux fois pour un R+. Pour le moment il n'arrive pas à mettre du mouvement pour toucher le target. Il va donc falloir être progressif pour amener le mouvement et décaler le target trés progressivement. Pour la durée il faudra mettre un commandement intermédiaire ou rendre le target mobile pour mettre de la durée. Quand le target sera au point on l'utilisera pour travailler la muselière.
Bianca : Elle est encore difficile a comprendre cette semaine. Mais tout de même une belle évolution elle n'a plus peur du clicker, est moins dans l'évitement, les entraîneurs peuvent se tenir debout. Elle a commencé à apprendre le tour ludique " écureuil". Il faut continuer à utiliser un clicker avec un son faible.
Chupito : Suite au changement de parc. Il s'est moins déclenché mais bien plus sensible à la présence d'hommes. Il me cherche beaucoup lors des séances et j'ai été obligé de m'éloigner et ne plus les accompagner sur les séances suivantes. Il est travaillé sur un target de position (aller sur la palette),  pour le moment, il commence a aller en direction volontairement. Il va falloir que je prenne des distances avec lui, car il est très en demande auprès de moi cela amène de la frustration, et il semble faire de la protection en présence d'autres personnes. En tous cas sa relation aux autres humains a bien évolué et de manière positive. 
Doudou: Toujours difficile à comprendre... Il y a des séances où il est bien et en forme d'autres ou c'est l'inverse. Il semble avoir compris  qu'il fallait qu'il aille à la palette, mais l'humain est toujours en face. Il faut continuer à se décaler progressivement. Grande difficulté pour Doudou...
Elton: Mise en place du nouveau mode de nourrissage au sein du groupe. Tout va bien !
 
Dépense physique et mentale cette semaine : Pepsi (jack), Adibou, Verlaine, Léo, Shinning, Kira, Chacha, Bambou, Conan, Bibou, Daisy, Winnie.
 

                         

Nous avons pu en profiter pour tester certains chiens avec des congénères. Et essayer deux nouvelles affinités :
Pepsi (Jack): a été testé avec la Westie d'Eléonore. Il communique très bien et est un peu dans l'évitement. N'est pas en demande de contact.
Nous avons tenté une affinité avec Fidji et Jazz, ils les a rencontré l'un après l'autre, les deux rencontres ont été assez similaires , Pepsi tient les chiens à distance en montrant les dents ou en grognant et s'éloigne, il cherche les humains... Il a peur de toute évidence. Il faudrait continuer à lui présenter des congénères sympas de toutes tailles pour le remettre en confiance. Il pourrait être groupé avec un ou plusieurs chiens calmes avec qui il n'a pas peur.
Léo: Il a lui aussi rencontré Tic-tac la westie d'Eléonore. Ça ne lui fait ni chaud, ni froid ! Il s'en fiche et fait à peine connaissance... la difficulté est de lui trouver un compagnon qui tolèrera ses excès au grillage ou en présence d'humains. 
Bibou : Il a aussi rencontré Tic-tac. Lui est plutôt en prédation il voudrait bien la faire courir et il peut être un peu insistant. Mais il respecte les "stop" de Tic-tac. Il faut lui trouver un ou des compagnons de taille moyenne ou grande qui savent lui dire stop. Il faudra faire attention a trouver une affinité qui nous permette de continuer le travail de désensibilisation sur l'humain avec lui.
Bambou : après deux semaines de dépense physique et mentale, il a été présenté à Adibou et Verlaine. Bambou communique très bien. Verlaine sait se faire comprendre et Bambou a été très respectueux. Avec Adibou il était très insistant un peu invasif, Adibou est très tolérant mais lui a quand même dit stop quelques fois Bambou l'a respecté. C'est une réussite ils devraient être mis en parc ensemble, mardi prochain.
 
  6 mai 2013 :
Eléonore et ses stagiaires étaient avec nous la semaine dernière (et une nouvelle équipe cette semaine !). De nombreux chiens ont travaillé:
CHUPITO : objectifs : Créer un lien avec lui, gestion de la frustration, émotionnel plus stable.
Première prise de contact entre Eléonore, ses stagiaires et le chien dès le lundi. J'étais présente sur chaque séance et c'est moi qui donnais les R+ à chaque fois. Il a ensuite été travaillé au clicker sur le recule avec une commande gestuel. De supers progrès sur la semaine, il arrive à travailler avec d'autres personnes que moi avec un haut ratio de R+.
Aujourd'hui nous l'avons changé de parc avec Séverine. Muselé et en double longe, tout c'est bien passé mise de la muse, j'ai pu lui faire des papouilles :-) il faudra tout de même prévoir l'achat d'une muselière plus grande. Nouvel objectif pour cette semaine avec la mise en place d'une palette dans son nouveau parc, nous allons travailler un target de position pour mettre en place un nourrissage sécurisant.
DOUDOU : Objectifs : le sortir et mettre une palette dans son parc et travail sur le target de position pour le nourrissage
Il a été sorti, nous avons mis la palette en place, nous avons du le ressortir pour changer la palette de place.  Doudou est très particulier, aucun affecte, grosse difficulté d'apprentissage. Nous avons donc du mettre la palette contre la grille proche de nous  pour lui faciliter l'apprentissage. Les stagiaires ont pu commencer à mettre le mot "palette" pour monte sur ta palette. Au fur et à mesure de sa progression, nous décalerons la palette.
Je trouve vraiment Doudou très fatigué... il n'a pas sa réactivité habituelle et pourtant l'émotionnel qui va avec est bien présent. Il est très haletant...
DIESEL : objectifs : désensibilisation manipulations, toilettage.
La stagiaire qui s'en chargeait a pu manipuler pattes, oreilles, coussinets, tête, babines, en renforcement différé et en renforcement permanent pour le ventre les flancs, l'aine. Début de désensibilisation à la muselière. Le chien n'a jamais figé, grogné ou montré de signes de stress.
STELLA : Objectifs : travail sur le port de la muselière, valider que la brosse est un R+ et l'utiliser.
La brosse est bien un R+, le travail du port de la muse amorcé par Vanessa a été poursuivi, Stella met son nez volontairement dedans. Elle se laisse toucher les oreilles avec R+. La muse n'est pas source de stress.
GOOD NEWS !! Flavie, la stagiaire qui l'a entrainé cette semaine a eu un gros gros coup de cœur, elle revient la voir en juin avec son compagnon et ses 2 chiens en vue d'une adoption !! :-)))
PIPOU : Objectifs : port de la muselière.
Le travail avec Pipou a été réorienté sur de la mise en confiance coopération et désensibilisation au touché du cou en mouvement dans un premier temps. puis de manière un peu plus insistante (passer les doigts sous le collier, mettre plus de durée ...). A poursuivre !
LOUTRE/RACLETTE/DAILY : objectifs : Diminuer la distance de fuite, confiance, gestion de l'émotionnel, évolution positive.
Les autres chiens étaient enfermés à l'intérieur avant chaque séance, pour laisser les beagles travailler tranquillement. Travail sur la première séance avec les stagiaires à l'intérieur du parc, c'était trop pour les beaglettes, les stagiaires sont sortis travailler à l'extérieur : jeté de boulettes de viandes pour favoriser l'approche. Il y a eu des progressions sur l'ensemble de la semaine mais seule Loutre est venue jusqu'au grillage.
Loutre est prête pour être renforcée à proximité des gens, elle motive les deux autres à s'approcher. Il faudrait continuer le processus progressivement mais envisager de les mettre dans un groupe seules pour faciliter le travail et pour qu'il soit plus efficace et durable.
ELTON: objectifs : Désensibilisation gamelle sur l'humain.
Pour le travail Elton a été isolé de son groupe. Il a été travaillé à l'attache. Suivant un processus progressif, les stagiaires ont pu mettre en place un mode de nourrissage secure avec la participation volontaire d'Elton. Maintenant toujours à l'attache, il s'assoit pour avoir sa gamelle, on lui donne il mange, on l'appelle par son nom et avec une commande gestuelle il s'assoit, nous pouvons récupérer sa gamelle sans qu'il ne bouge, il est bien ok avec ça, la gamelle récupérée il a son R+. On le détache ensuite. Il a rejoint son groupe cette après midi, demain les stagiaires accompagneront les soigneurs sur le nourrissage pour mettre en place l'exercice au sein du groupe.
OSCAR : objectifs : passer un collier boucle sur le chien cliper et décliper la laisse.
Nous avons vite revu les objectifs car Bianca et Oscar ne sont vraiment pas a l'aise quand les stagiaires entrent dans le parc, ça en devient dangereux. On va donc partir sur un travail à l'extérieur du parc avec un target de nez en vue de mettre en place un système de muselière fixée au grillage.
Oscar est toujours un chien difficile a capter, il faut garder un haut ratio et renforcer très régulièrement l'attention. A l'issu de cette semaine il touche le target de son museau pas encore systématiquement et sans qu'on ne mette de difficultés. On remarque dans l'ensemble qu'il fait moins de stéréotypies, et donne bcp de signaux d'apaisements (déjà renforcés sur d'autres périodes de stage).
BIANCA : Objectifs : l'occuper pendant les séances d'Oscar puisque ils occupent le même parc. Elle sera finalement travaillée target et clicker.
Bianca comme nous la connaissons a des attitudes très changeantes, on pourrait presque dire qu'elle est "lunatique" elle demande un ajustement au jour le jour.
Difficile à capter et à détendre elle est d’abord dans l'évitement. La stagiaire qui s'en chargeait a voulu intégré le clicker et le target mais a vite remarqué qu'elle avait peur de l'un ou de l'autre voir des deux. Elle arrête le target et commence à travailler sur la proximité du clicker. Elle est très réactive au son s'en va et grogne un peu. Il n'est pas impossible que le son lui rappel le douloureux souvenir d'un collier électrique, ou même d’une clôture électrifiée (nous ne connaissons pas son passé). Le travail sur la désensibilisation au clicker va être poursuivi et nous verrons ensuite pour introduire le target.
DAISY : Objectifs : port de la muselière, croisements de chiens.
Le travail a été mené progressivement sur la muse car Daisy était plutôt dans l'évitement. Elle peut lui être mise progressivement avec R+ et elle la tolère pour une balade, elle essaye tout de même quelques fois de l'enlever. Elle sera sortie du parc avec sa muse systématiquement pour que celle-ci devienne le renforcement. 

En dépense physique et mentale la semaine dernière il y avait : DAN, HARRY, TARA, TOMMY, WINNIE, SHINNING, BAMBOU, CAPSULE, RAMSES.

                               

  25 avril 2013 :
BUSHIDO : Du bon et du moins bon. Ces derniers temps, il montre quelques signes de stress/ mal-être, il creuse à côté de la porte. Nous sommes sur que ce n'est pas dû aux rongeurs. Nous nous accordons à penser qu'il a besoin d'être plus stimulé au travail : les critères n'évoluent pas assez.
Bonne nouvelle, je peux à présent ouvrir la porte pour le nourrir suivant le protocole établi. Il faut à présent que je puisse le faire suffisamment pour que ça devienne normal pour lui et pour moi. Nous pourrons ensuite amorcer un nouveau comportement avec la cible de nez. En fin de séance j'éparpille une partie de la ration et des friandises un peu partout dans le parc pour le pousser à explorer et l'occuper. Ça marche pas mal !
Avec Malcy et Aline:Il a agressé une première fois Aline alors qu'elle allait le nourrir lors d’un de mes jours de repos. La relation entre eux deux n'étant pas encore posée, il n'y a rien d'anormal et Aline a su s'ajuster. Suite à cela, Aline est retournée le nourrir accompagnée de Malcy. Malcy m'avait déjà accompagnée plusieurs fois en tant qu'observatrice. Lorsque Malcy et Aline sont allées nourrir Boubou ensemble, le fait qu'il n'ait de relation posée avec aucune des deux l'a poussé à se déclencher fort (c'est ce que l'on pense). Les filles se sont ajustées comme elles ont pu.
Suite à cela, Malcy a continué à m'accompagner sur mes séances avec Boubou, il s'est déclenché à plusieurs reprises  sur plusieurs séances et toujours plus fort.
Nous en avons discuté avec Séverine car il est évident que le protocole que nous avions suivi jusque là pour intégrer une nouvelle personne sur le nourrissage n'est plus adapté.
1- Je stabilise le nourrissage avec  Bushi. Malcy et Aline n'y vont plus pour le moment.
2- Malcy et moi, nous travaillerons séparément : Moi je continue le nourrissage et j'amorce la suite du travail. Malcy fait des séances R+ R+ R+... pour poser la relation.
Céline : Comme nous en avons discuté : Il faut que l'on s'organise pour que tu puisses m'accompagner quand nous sommes toutes les deux à l'AVA pour que je puisse continuer d'ouvrir la porte. Il faut que tu me dises quand tu lui donne pas mal à manger  le matin et que moi je le bosse l'aprèm. Ça joue clairement sur sa motivation et il faut que j'ai un regard objectif sur le travail que l'on mène.
Il ne faut pas qu'il mange beaucoup le matin les jours où j’effectue le travail d’ouvrir la porte.
DOUDOU: C'est compliqué ! Il y a des jours avec des jours sans... Il peut être très réactif et excité que ce soit sur les séances ou au nourrissage, comme il peut être plus posé.
Sur le nourrissage : autant que possible il faut être concentré sur lui pour qu'à son tour il soit concentré sur vous. Je sais que ça peut être compliqué pour vous avec les gamelles à préparer et tous les autres à nourrir. Je vous propose de désigner chaque matin  un "responsable DouDou"  qui devra être concentré sur le chien  et renforcer les bons comportements, ça n'empêche pas de faire autre chose en parallèle, mais il faut rester à proximité du parc. Pensez-vous que ce soit faisable ? On tente?
Sur les séances : Nous sommes obligés de nous ajuster à "l'humeur du jour" et d'adapter notre travail en fonction. Dans l'ensemble il n'y a pas de grandes avancées. Doudou ne généralise pas ou peu et a très peu de flexibilité. Dès que l'on sort d'un contexte habituel, il est perturbé et démarre au quart de tour.
Depuis qu'il est travaillé, on constate quand même qu'il est dans l'ensemble plus calme que ce qu'il a été et qu'il est capable de tolérer les mouvements de son entraîneur sous condition qu'ils soient amenés progressivement au fur et à mesure des séances. Il tolère les mouvements d'autres personnes (sans excès) ou le passage du kubota en fixant son attention sur l'entraîneur.
CHUPITO : Dans l'ensemble pas de grandes avancés, Malcy travaille à poser le lien avec lui pour que l'on puisse être deux avec qui il est ok. Nous pourrons ainsi bosser en sécurité. Vu la dernière sortie nous ne prendrons plus le risque de le sortir sans muselière.
Du côté de Malcy :
Echanges positifs avec tous les chiens un peu difficiles avec l'humain en vue de pouvoir rentrer dans tous les parcs. 
Gamin:amorcé au clicker
Sitka: travail d'approche et début d'amorce au clicker
Serge: début d'amorce au clicker +sortie
Rusty: début d'amorce au clicker + sortie
Dan: Début d'amorce au clicker + sortie
Clove: début d'amorce au clicker + sortie
 
Côté affinités :
SAM/DON DIEGO/MICHOU : sont ensemble en parc, ils mangent déjà éparpillé on dirait qu'ils ont toujours vécus ensemble. Les rencontres se sont très bien passées, Sam et Michou ont mis les points sur les i directement (Il faut dire que Sam n'a pas une approche très douce) et après ils sont partis faire leur vie, l'air de rien. Don Diego Michou se sont ensuite rencontrés tout en douceur et nous montrent une fois de plus leur talent en signaux de communication. Nous avons les vidéos.
UNI/SHINNING : Comme vu dans le CR d'hier... ça ne s'est pas bien passé. La vidéo est disponible pour qui veut la voir. Nous n'étions pas sur que ça le fasse mais il fallait que les chiens nous le disent. Pour résumer Shinning a vraiment mis la pression à Uni en la chevauchant et en grognant en même temps, elle a été très tolérante mais a fini par lui répondre, pas de chance quand Shinning l'a attrapé il a verrouillé direct, très dur de les séparer avec en plus le collier qui lâche... Bref.
Je tenais à vous féliciter les filles pour votre self-control !! En regardant la vidéo on a pas si mal géré et franchement je crois pas qu'on aurait pu faire tellement mieux.
Shinning va être difficilement regroupable par la suite... Si on lui met un chien qui ne répond pas il lui met la pression constamment, le chien se retrouve en mal-être +++ comme ça a été le cas de Bambou avec qui il est resté longtemps. Si le chien lui répond même si ce n'est pas hypra agressif il l'attaque et pas tout doux...
On pourra peut être envisager de le remettre avec Bambou si on peut lui fournir les stimulations dont il a besoin +++ mais honnêtement je ne sais pas si on pourra s'y tenir... parce que tous ont besoins de nous.

  10 avril 2013 :
BAO a rejoint la cour, les rencontres et l'intégration au sein du groupe se sont bien passés un peu comme si il n'avait jamais quitté la cour. Il faudra être vigilant au nourrissage demain. Nous repasserons  demain en éparpillement je serais là pour vous accompagner.
FIDJI/JAZZ/FAUST : suite à leur deuxième rencontre Faust a rejoint Fidji et Jazz dans leur parc. Les approches étaient parfois un peu hérissées mais tout c'est vite "normalisé". Bravo aux filles pour la première rencontre faite hier, très bien gérée.
RUSTY/JOY se sont rencontrés, partie de jeu quasi immédiate ! Top ! il a également rencontré Cochon dont la morpho de carlin ne lui pose aucun soucis. Il semble toutefois protéger un peu l'humain nous allons voir si ça cesse quand la relation entre les deux chiens sera posée. Nous allons continuer à le mettre en contact avec d'autres chiens dont des mâles pour le cerner au mieux avant sa potentielle adoption.
Il va falloir gérer au mieux le nourrissage demain et je serais là pour vous accompagner.
 
Demain nous allons tenter l'éparpillement de croquettes chez DON DIEGO/SAM et ADIBOU/VERLAINE

  9 mars 2013 :
Programme rééducation : 
BUSHIDO :Il me fait tellement plaisir ! Depuis qu'il a retrouvé la forme il est top top top motivé. De plus en plus ok avec moi, j'ai pu travailler sur le fait que je touche la porte pendant environs une semaine et à présent je joue un peu avec la poignée, Boubou reste sagement sur sa palette et est carrément ok avec ça. Je renforce aussi le "viens" et j'augmente mes critères en lui demandant 2 choses distinctes avant renforcement (ex: assis sur la palette puis viens) il répond positivement et est tout enjoué ! La seule chose qui est encore un peu difficile c'est pour le final ou je suis sensée lui donner des knackies dans l'angle au fond du parc. Pour le moment j'accompagne seulement les personnes avec qui il est ok. Autant vous dire que je suis vraiment ravie :) et j'espère pouvoir ouvrir la porte prochainement !
DOUDOU : Il est très tendu sur les séances l'après-midi (contrairement au matin sur le nourrissage où il est plus posé) si bien que je ne renforce quasi que du calme et du relâchement musculaire (comme au début), je n'ai donc pas trop poussé le travail. Les jours où il est plus détendu, je travaille un peu les aller-retour en restant dans les acquis. On reprend passage de portes, des couloirs et approche de la porte du parc dés qu'il redescend un peu. En ma présence lors des séances il est capable de vraiment se contrôler dans des situations qui le poussent à se déclencher (passage du kubota notamment) et ça c'est top ! :) Bravo à l'équipe de soigneurs qui lui donne une demi-ration tous les matins en renforçant le calme. ça porte ses fruits !! :)
DEDE (CHUPITO) :
Je suis un peu démunie parfois... Il a besoin de travail et de stimulations seulement, il gère mal+++ la frustration. Le travail depuis l'extérieur du parc est secure mais il décharge +++ quand il voit quelqu'un ou le kubota par ex.
Et le problème aussi c'est qu'il ne semble pas comprendre pourquoi quand nous sommes avec lui nous ne jouons pas... et du coup frustre +++. C'est un peu un cercle vicieux, si il bosse il frustre si il ne bosse pas il frustre... Les sorties sont difficile +++++++ on a pas le droit à l'erreur. Je pense essayer de travailler le calme et la détente un peu comme avec Doudou.
Eléonore si tu as une suggestion ... ?
Bravo à Johan qui a su devenir son pote ! Aline on te passe le relais dés que tu reviens !
BIBOU (Ramses pinscher): J'ai pu lui proposer une sortie en libre dans la pâture et ça c'est super super bien déroulé. Il a couru et joué comme un petit fou ! À refaire !
DIESEL: Il est de retour parmi nous... J'ai préféré le laisser un petit peu seul en parc afin de voir si son comportement avec nous avait changé. Eh bien non ! ok sur la mise en laisse-lasso et retrait de la laisse-lasso, ok mise du collier à clip et retrait du collier à clip (tout ça avec friandises ) il fait des gros câlins propose le assis le donne la patte... bref ici ça va  ! Il  a profité  d'une grande balade à l'occasion de laquelle il a retrouvé ses copains de parc Pipou et Stella. Il est à nouveau en parc avec. Il devrait participer au programme réeduc avec Eléonore et ses stagiaires il me semble.
PILOU :Nous avons intégré un kennel dans son parc afin de redémarrer le boulot dessus avec Céline qui est à présent sa Tata ! De préférence quand Céline est là il faut qu'elle le nourrisse elle. Sinon Merci de poser sa gamelle à proximité du kennel mais pas à l'intérieur svp.
UBA/BIBOU/LEO/FAUST :Je pense sortir Uba de la meute vieux car elle a l'air de saturer... Uba est une top régulatrice qui sait dire stop aux chiens comme il faut. N'ayant pas forcément de chiens ayant le "profil" pour Bibou, Léo et Faust je pense ESSAYER d'alterner avec Uba quelques jours avec l'un, quelques jours avec l'autre... histoire qu'ils apprennent un peu la vie. A voir si ça le fait et si Uba se sent bien dans ce job !



  25 février 2013 :
TINO TORA et FILOU sont depuis cette après -midi en parc ensemble au pigeonnier ! La rencontre c'est très bien passé, Filou nous a épatés ! :) Il va falloir bien gérer le nourrissage puisque nous allons essayer tout de suite l'éparpillement (Filou mangeait éparpillé avec Mouche). Je suis sur le refuge demain matin nous irons donc à deux pour bien surveiller tout ça. Je réfléchis déjà aux prochains chiens à intégrer je pense que Filou serait à l'aise en groupe.
Nous avons testé PIPO et ROMEO, le premier contact a été un peu tendu puisque Roméo a commencé par agresser Pipo, ça c'est vite calmé et les contacts suivants ont été ponctués de beaucoup de signaux de communication des deux partis. Pipo n'étant pas très en forme nous allons le laisser se remettre un peu et continuer de les mettre ensemble voir si la cohabitation des deux chiens est possible.
GAMIN a été testé à nouveau avec des chats : prédation +++ il monte énormément en excitation, il bave, frustre énormément. Il course vivement et je pense qu'il attraperait s'il n'avait pas la muselière... Pour moi il ne faut pas prendre le risque de le faire cohabiter avec des chats...



  19 février 2013 :
Rencontres et changements de parcs :
SAM et DON DIEGO sont à présent ensemble. Leur présentation a été un régal pour nous toutes !! Deux superbes régulateurs qui ont su nous faire une magnifique démonstration de leurs talents respectifs ! Avec en apothéose les deux chiens qui règlent un conflit superbement ! Dur de mettre des mots là dessus... Merci les chiens ! Ils sont en parc à la place de KIRA/MICHOU.
Il va falloir être TRES vigilants sur le nourrissage, DON DIEGO aime +++ les humains et SAM aime +++ sa gamelle. On les nourrira en premier avec rapidité et efficacité ! Je serais là demain avec vous. 
ADIBOU (le petit nouveau croisé lab) et VERLAINE sont ensemble. Verlaine l'a mis au pli tout de suite avec autorité ! Il se trouve qu’Adibou a plutôt bien géré ça... Il l’a donc rejoint  dans son parc.
IL va là aussi bien falloir gérer le nourrissage. Ils seront nourris en premier, je serais avec vous demain. Il est possible que nous ayons à attacher Adibou étant donné la valeur qu'à la gamelle pour Verlaine et que nous ignorons le comportement d'Adibou sur ce plan.
KIRA/MICHOU ont été mis à la place de TOGO et TAIGA.
TOGO/TAIGA ont été mis à la place de UNI/THEBES.
UNI/THEBES ont été mis à la place de KENZO rott.
KENZO rott a été mis à la place de SAM bringé.
MARIO a été intégré à la meute vieux.
SKYPE a été mis dans le petit parc au dessus de la cours. Il rejoindra ses copains de la cours en début d'après-midi jusqu'à la fin d'après-midi où il rejoindra son parc. Ce système devrait lui permettre de bénéficier d'un nourrissage approprié et de profiter de la compagnie d'autres chiens.
BUZZ a été mis à la place de MARIO/SKYPE.
 
Programme rééducation :  
La semaine en mon absence s'est bien déroulé, le nourrissage des gros selon le planning que nous avions fait c'est très bien passé. 
Je retrouve mes gros en pleine forme et super motivés je suis ravie !! Merci à tous d'avoir pris soin d'eux et d'avoir suivi les consignes, c'est top !
 
Pour DOUDOU et CHUPITO (Dédé ) je souhaiterais à présent que la moitié de la ration soit distribuée le matin par les soigneurs, comme vous l'avez fait en mon absence. Ca ne peut que nous conduire vers du mieux !
 
A surveiller : ROMEO qui tente de grimper BAXI... si il persiste nous devront lui trouver d'autres copains !
Divers : PATATE a passé l'après-midi dans la meute vieux au plus grand plaisir de ses trois copines beaglettes !
WOODY aussi est allé chez les vieux.



  6 février 2013 :
Programme rééducation :
Bushido : nous avions suffisamment avancé avec Boubou pour se permettre d'installer le porte gamelle dans le parc et avancer le travail sur le nourrissage. Cependant suite à son installation, Bushido a su nous montrer qu'il n'était pas ok avec la gamelle et encore prêt à la protéger.
Il a fait beaucoup d'effort jusque là, mais il semble qu'on lui en demande un peu beaucoup. Il est probable que la gamelle sur le porte gamelle le ramène à de vieux apprentissages... Il ne nous a pas agressés pour nous montrer que c'était un problème mais il a montré des comportements de vigilance et un état émotionnel mitigé.
Nous en avons discuté avec Séverine et nous avons pu joindre Eléonore (merci !), nous avons décidé ensemble qu'il était préférable de lui retirer le porte gamelle et la gamelle dés aujourd'hui. Nous ne pouvons prendre le risque de perdre la confiance qu'il accorde à certains d'entre nous à cause d'une simple gamelle.
Nous continuerons donc à lui renverser ces gamelles à la porte celons le protocole établis. 
Nous préférons miser sur le travail du port de la muselière qui d'après nous est bien plus important. 
Dédé : Il peut être nourri depuis le pôle par Johan sans se déclencher ce qui est déjà un bon début. Je pense vraiment que la relation peut évoluer vers du +++ il faut le temps c'est tout  !
Vendredi Johan tu le nourris comme ce weekend. Samedi Johan et moi sommes de repos, j'invite l'ensemble de l'équipe de soigneurs présent sur le nourrissage à participer afin de pouvoir lui donner sa ration. Sur le même principe que pour Doudou, sans s'approcher, sans trop lui parler ou le fixer du regard, il faudra simplement lui jeter une pâté quand il n'agresse pas.Nous l'avons sorti hier avec Séverine. Il était ravis c'est le moins que l'on puisse dire... Appels au jeu, course effrénée. Autant vous dire qu'il faut être bien ancré pour tenir le bout de la longe.  Son émotionnel pendant la sortie à confirmé ce que nous pensions de lui. Il gère très mal ses émotions, frustre très facilement, et s'excite à la moindre stimulation. Sur le retour, il a vu un chat... et c'est avec une grande puissance qu'il a voulu le courser, nous ne l'avons pas laissé faire puisqu'il était en longe... Il hurlait, tirait, se braquait. Nous avions perdu toute connexion. ça a été difficile de le récupérer.
Tout ça reste très dangereux... l'excitation le met dans un tel état qu'il ne contrôle pas du tout sa force et fait même abstraction de l'humain (pour attraper une balle il a sauté sur Séverine gueule ouverte. Juste pour attraper sa balle, mais c'était tout de même très proche du visage). Je pense malheureusement que si ses excès sont mal gérés par la ou les personnes présentes, l'agression est possible et peut être forte...
Doudou : Le nourrissage par les soigneurs quand je suis absente se déroule très bien et contribue à la progression de Doudou.
Sur les séances de travail il a toujours une détente rapide, il suit mes vas et viens le long de la grille avec la commande "viens" sans déclenchements, il est ok pour le passage du portail du couloir arrière et celui du couloir avant. Je peux facilement diminuer mon ratio de renforcement au cours de la séance. Il a toujours du mal au niveau de la porte du parc ou automatiquement il se tend et parfois agresse. Egalement à l'approche du parc de Togo et Taïga ou il part se chamailler avec eux. Pour se dernier point... Je pense que Doudou a vraiment pris gout à nos séances et il se peut qu'il "protège" un peu ça. Je pense que ma relation avec lui à suffisamment de valeur pour que je puisse me permettre de faire de la punition négative sur ce point: Tu pars au grillage te chamailler avec Togo, je m'en vais. Il faut que j'essaye et que je voie ce que ça donne.
Il sera nourrit par les soigneurs de la même façon que le weekend dernier vendredi et samedi.
Petit Bibou (Ramses pinscher) : Il sort du programme rééduc ! Il doit être nourris le matin avec une vrai gamelle, si il y a à un moment donné besoin d'intégrer une nouvelle personne on suivra le processus que nous avons tous suivis : nourrissage à la main à travers la grille, puis nourrissage à la main dans le parc, puis possibilité de rentrer avec la gamelle.
On continue le travail de généralisation dés que l'occasion se présente.
J'aimerais le tester dans d'autres contextes que celui de l'AVA : en ville ou autre voir comment il se comporte pour que l'on puisse le proposer à l'adoption dans un contexte adapté.
Taz : Il repasse sur le nourrissage avec les soigneurs car tout c 'est bien passé avec nous la semaine dernière.
Les petits rappels :Taz doit être nourri soit quand l'ensemble du nourrissage est terminé soit en début d'après-midi. Quand on reste avec lui il faut y être à 100% vous pouvez lui parler... Etre concentré à tous prix !
 
Pour les autres :
Belle a rejoint la cours. Sur plusieurs jours elle a rencontré un à un plusieurs des chiens de la cours et nous l'avons intégrée hier au sein du groupe. Nous avons été obligé de la porter pour la déplacer la pauvre reste tétanisée face aux humains. Mais c'est un mal pour un bien, tous les chiens de la cours sans exception ont respecté son état émotionnel. Ils sont tops !!!! Dans la mesure du possible il faudra regarder si elle mange suite à l'éparpillement.
Célio/César mangent éparpillés. Il faut bien surveiller Célio qui risque de maigrir.
Les nouveautés :
Vous aurez à disposition dans une panière des jouets pour le parc détente, il faudra bien penser à les ranger dans la panière après utilisation afin d'éviter les conflits entre d'autres chiens.



  25 janvier 2013 :
Programme rééducation :
BUSHIDO : avec Séverine : Très belle relation et motivation au travail que du bonheur pour les yeux et le cœur ! Fin de l'utilisation du clicker pour le nourrissage, le mot "mange" signale le top départ de la palette pour aller manger. Séverine travaille également le "Viens" mais Boubou reconnait bien la friandise dans sa main et décide quelques fois de venir uniquement s’il s'agit d'une Knackie... dure la vie de chien !
Avec moi : nous sommes repartis à zéro tous les deux je renforce l'émotionnel ok et lorsqu'il me propose la palette. Ratio R+ élevé.
Nous devrions bientôt démarrer le travail sur le target de nez, en vue de l'apprentissage du port de la muselière...
DéDé : Nous pouvons rentrer ensemble dans le parc avec Séverine et tout se passe pour le mieux ! Nous attendons d'avoir un sol moins glissant pour pouvoir lui proposer une bonne balade. En attendant nous poursuivons les apprentissages sur des exercices ludiques. Et nous jouons beaucoup avec lui, on fait la course à travers la grille d'un bout à l'autre du parc, on lui jette jouets et bâtons dont il raffole!
La prochaine personne que nous intègrerons est Johan, Dédé se déclenche encore sur lui lors du nourrissage mais il semble moins réactif avec lui, Dédé à donc choisi son prochain copain. Nous avons eu l'occasion de faire plusieurs échanges positifs entre Johan et lui qui se sont très bien passé. Nous devons absolument continuer !
RAMSES  pinscher (que nous appelons désormais ptit Bibou ) : Un amour de loulou ! Nous travaillons désormais la généralisation : tous les soigneurs le nourrissent à la main tour à tour le matin, dans le parc ou en dehors. Il faut d'ailleurs que l'ont check ça ensemble car beaucoup d'entre vous peuvent rentrer désormais.
Il travaille toujours sur des comportements ludiques l'après-midi.
DOUDOU : Au top ! Constante progression, la relation au travail se "normalise", nous sommes désormais en mouvement d'un bout à l'autre du parc avec des pauses R+ je peux parcourir la moitié de la longueur du parc sans problème. Il suit calmement en trottinant ou en marchant et traîne même quelques fois. Il montre des signes de joie quand on lui dit que c'est bien et que c'est le plus beau Doudou lapin des iles ;-)
TAZ : Taz repasse en programme rééduc la semaine prochaine, il faute trop souvent sur le protocole de nourrissage, il y a donc un truc qui cloche... et on va y remédier !
LEO le petit nouveau : Beaucoup d'échanges positif et de câlins, on s'en contente pour le moment pour bien poser la relation. Je vais le promener ce weekend.
 
Et les autres : 
PIPOU : Il est semble-t'il face à de nombreux doutes quand à vos intentions, il paraît frustré et en demande de travail et d'exercice.
L'attitude à avoir avec Pipou doit être la plus neutre possible. Eviter de se placer de face, de le regarder dans les yeux, d'avoir des gestes en sa direction ou avec trop de proximité.
Vous devez avoir à votre disposition des friandises de manière à l'occuper si besoin. On ne le fait pas travailler car il est trop en demande et cela génère trop de frustration. Si il s'occupe seul c'est parfait si il vous sollicite, mettez quelques friandises au sol et éloignez vous. Occupez-le avec des friandises quand vous récupérez les autres gamelles ou si vous avez quelque chose de particulier à faire.
Pour ma part je vais essayer de le sortir seul régulièrement et de lui donner le travail et les stimulations dont il a besoin.
J'envisage également un changement de parc, car chaque jour il entend Dédé être clické ou nous voit le travailler et je pense que c'est aussi à l'origine des derniers débordements.
ELTON : On reste toujours vigilants et on l'occupe toujours avec pâté ou knackies au sol pour récupérer la gamelle. Il faudrait changer son collier pour en mettre un avec une grosse boucle afin de faciliter les manip' pour l'attacher et le détacher.
VOLCANE : Un petit big up à Johan ! Volcane l'approche et voudrait bien qu'il lui donne des friandises... Malheureusement Cookie lui n'est pas de cet avis et la cartonne facilement si il reste des miettes au sol ou si il se sent en concurrence ... Nous ne pouvons pas prendre le risque qu'elle fasse un mauvais apprentissage du genre j'approche l'humain et je me fais cartonner. Mais il est hors de question que son approche ne soit pas renforcée et maintenue! Nous ne pouvons pas laisser Cookie à l'attache pour pouvoir donner des friandises à Volcane, je crains que cela le frustre au point qu'il s'en prenne à elle quand on le détache. Par contre, si lui aussi a le droit à des friandises en même temps et à distance de Volcane c'est tout à fait possible. Il faudra donc prévoir d'être 2 pour ces petits exercices  et de prendre des friandises qui ne laissent pas de miettes au sol.
 
Juste pour en remettre une couche... Volcane, Bushi, Kaïser, Sacha, Eden et tellement d'autres... si ces chiens qui ont une relation difficile avec les humains décident de vous approcher, de se laisser toucher, de vous accorder ne serais ce qu'un brin de confiance, c'est parce-que vous les avez respecté, que vous ne les avez pas contraints et que vous êtes tous capable de montrer que vous êtes là en amis et que finalement les humains ça peut être cool aussi. Et moi je trouve ça top !!!!!!



  9 janvier :
Programme rééducation :
Bushido : Il y a quelques jours Bushido m'a fait comprendre (agression au grillage et aboiement ) que j'allais trop vite dans ma "relation" avec lui et que je n'étais pas assez claire dans ce que j'attends de lui lorsque je le travaille en shapping. Ce jour là, c'est à moi qu'il a donné un cours ! Je redescends donc mes critères et je reprends en neutralité dans mon attitude. On revient à la base pour mieux repartir. Céline et Typhanie qui ont toutes deux une très belle relation avec lui ont pu m'accompagner tour à tour pour me "servir" de renforcement positif. Boubou était ravi ! J'ai pu alterner en R+ pâté/grosses croquettes/ séance papouilles. Merci pour votre aide les filles !
Dédé : Je maintiens toujours une belle relation avec lui. Une troisième personne doit être intégrée, nous avons fait l'essai avec Maud sur quelques séances, il agresse quand même assez fort à la grille, finalement je pense qu'un des soigneurs que Dédé voit régulièrement sur le pôle nourrissage serait moins difficile à intégrer. Nous allons essayer et nous ajuster.
Il travail au clicker à travers la grille sur un comportement ludique le "moonwalk", autrement dit, il apprend à reculer. Il est très réceptif au clicker le travail lui plaît beaucoup, il essaye, propose... Il frustre quand même assez facilement et il lui arrive de "décharger" son surplus d'émotions en aboyant sur les chiens du parc en face et c'est assez fort. Il lui arrive aussi dans ces moments d'aller dans l'angle du parc (là où il pourrait voir d'autres personnes, pôle nourrissage...) et de chercher du regard... comme s' il cherchait quelqu'un sur qui "décharger" sa frustration. Ce n'est bien sur qu'une supposition. Mais tout cela me pousse à croire que les émotions fortes (excitation, frustration...) sont pour lui, très dures à gérer et que cela peut être vraiment dangereux pour nous si la grille ne nous protège pas.
Doudou : Le travail suit son cours, je n'ai pas encore amorcé de nouveaux comportements. La dernière séance a été filmé.
Ramsès (pinscher) : Ramsès est à présent nourri par les soigneurs lors du nourrissage du matin, à la main, à travers la grille. Au cas par cas ils pourront rentrer dans le parc pour faire la même chose. C'est déjà le cas de Johan qui est rentré hier et tout c'est très bien passé. Ramsès reste méfiant avec les inconnus, il peut toujours être menaçant à travers la grille quand il a peur. Mais il est de plus en plus démonstratif avec les gens qu'il voit régulièrement et ceux qui le nourrissent.
Je le travaille toujours l'après-midi sur un comportement ludique. Une vidéo a été faite hier.
Nous ne lui avons pas encore présenté de gros chien mais ce sera fait en fin de semaine, nous filmerons.
Eden : Idem dernier CR. Lors de la dernière sortie je n'ai pas pu lui retirer la longe au retour dans le parc. Elle était dans l'évitement et très stressée, après plusieurs essais j'ai finis par attendre qu'elle enlève seule le lasso. Cela n'a rien changé à son comportement avec nous.
 
Pour les autres :
Fidji/Jazz : On essaye un nouveau mode de nourrissage : Gamelle renversée en tas pour Jazz (même emplacement que d'habitude) et gamelle renversée étalée pour Fidji ( toujours derrière la niche TMA). On peut sortir directement du parc pendant que les chiens mangent, mais il faut rester surveiller de l'extérieur que ce mode de nourrissage convienne bien aux deux chiens et que Fidji ne pique pas la ration de Jazz. Pour le moment elle reste sur son tas.
Shinning/Bambou : Mettre à l'attache Shinning qui ne laisse plus manger Bambou .
Elton : Elton a grogné à deux reprises sur Alice qui s'approchait de sa gamelle. Ce chien a déjà mordu gravement pour protection de ressource. Une fois la gamelle posée on ne s'approche plus de lui jusqu'à ce qu'il ait fini. Pour récupérer sa gamelle, on approche en lui parlant et en lui tendant des friandises, on lui jette une poignée au sol dans l'idéal il faut qu'il tourne le dos à la gamelle. On reste très vigilant ! Si vous avez un doute il faut m'appeler !
Pipou : Pipou est ok avec nous tant qu'il n'y a pas de contact, il ne veut pas être touché ! Vous pouvez le faire travailler quand vous êtes dans le parc mais il ne faut pas le toucher même s'il a l'air ok. Il vaut mieux lui jeter la friandise que lui donner à la main.
 
Programme Kibble Nibble :
Nous avons démarré cette semaine le programme Kibble sur 6 chiens : Don Diego, Conan, Ganesh et Pepsi (sharpeï), Dan, Fifille. Cette balle distributrice de nourriture peut être appréciée de beaucoup de chiens !
L'ensemble des consignes, protocole de préparation, chiens concernés sont notées sur la fiche programme kibble à la semaine, disponible dans le classeur sur mon bureau.
Le programme Kibble se déroule du lundi au samedi même quand je suis de repos. Les kibbles doivent être distribuées en début d'après-midi par un des soigneurs présent et récupérées le matin au nourrissage. Il est important que l'on s'y tienne, je pense sincèrement que cela peut faire beaucoup de bien aux chiens qui en profitent. Sur les 6 chiens qui en ont déjà bénéficié ,4 ont répondus positivement ! N'hésitez pas à filmer les chiens qui interagissent avec la Kibble.



  1er janvier 2013 :
Programme rééducation :
Bushido : Le travail sur l'ordre « palette » se poursuit, nous avons fait le choix d'arrêter progressivement le clicker pour cet exercice et sommes en train de mettre le mot "mange" pour donner l'autorisation à Boubou de descendre de sa palette pour aller manger.Quand Séverine est absente la porte n'est pas ouverte pour des raisons de sécurité. Je travaille donc Bushido sur la commande "palette"  en début de séance en jetant les pâtés, et poursuis la séance avec du shapping au clicker au fond du parc.  Bushi aime beaucoup travailler avec nous mais se lassait un peu de l'exercice répétitif de la palette, le fait de diversifier un peu le travail lui plait beaucoup et il a en plus retrouvé de la motivation sur l'exercice de la palette. Nous avons un nouveau renforcement positif mis en place : la course le long de la grille (jeu) et il adore ça !
Doudou : Le travail suit son cours, la détente dans l'ensemble est de plus en plus rapide, il ne se déclenche plus ou très rarement quand nous passons de la position accroupie à la position debout, mais se tend un petit peu avant de se détendre à nouveau. Notre départ l'ennui moins mais nous lui lançons toujours une poignée de knackie juste avant il est très probable que Doudou se déclencherait si ce n'était pas fait. Nous avons un retour positif de l'ensemble de l'équipe des soigneurs qui le trouve plus calme dans l'ensemble et moins réactif ! C'est super! Je pense que nous allons pouvoir commencer à lui proposer d'autres types d'exercices très prochainement.
Dédé : Que de jolis progrès !! Il accepte parfaitement Séverine, aime sa présence lui fait la fête... et... TADAM ! Il l’a laissé rentrer dans son parc !! Que du bonheur ! Par sécurité nous ne rentrons pas dans le parc si nous ne sommes pas accompagnées d'une personne à proximité au cas où.Nous avons amorcé le travail en shapping au clicker, il est hypra motivé, propose et essaye des choses ! Il aime ça. Il continue d'agresser les autres personnes à la grille, mais c'est tout de même moins fort, moins souvent, moins longtemps. Nous allons essayer d'intégrer une troisième personne progressivement comme cela a été fait pour Séverine.
Ramsès (pinscher) : Ramsès avait juste besoin qu'on passe un peu de temps avec lui ! Il a été nourri dans un premier temps à travers la grille à la main durant quelques jours, puis à l'intérieur du parc. Il s'est rapidement laissé toucher puis attacher par Séverine et il est parti en promenade. Il a rencontré Patate à l'occasion de sa dernière sortie, il semble faire de la prédation (mordille l'arrière train et les jarrets pour faire courir, très attiré par le mouvement...) mais pas de réactions agressives, il se reconnecte facilement à l'humain.  Ramsès reste très peureux envers les inconnus, les bruits forts et surprenants, les gros chiens qui aboient... C'est un petit chien très sensible. Quand il fait confiance il est très joueur et très câlin !Maintenant nous poursuivons le travail en intégrant de nouvelles personnes pour le nourrissage (toujours à la main) et nous lui présenterons bientôt un chien de plus grande taille qui saura lui dire "stop".  Je pense essayer avec ma chienne Angie.
Eden : Nous nous efforçons de la sortir le plus régulièrement possible avec son compagnon Idefix. Nous arrivons à la mettre en lasso avec un minimum de contrainte. Ceci dans le but d'avoir du mieux via habituation et cela semble fonctionner. Elle vient au grillage quand on l'appelle pour lui donner une friandise, s'approche plus facilement près de la porte pour sortir... Les promenades même si elles restent stressantes pour Eden semblent lui faire du bien, elle aime beaucoup explorer. Quand nous sommes dans le parc de détente elle vient volontairement prendre des friandises dans nos mains. Elle ne s'éloigne pas trop de son copain Idefix, il reste un point de repère pour elle, un élément rassurant qui l'aide à aller vers les gens.

Pour les autres :
Célio/César peuvent être nourris par une personne seule, en éloignant leurs gamelles, Célio en premier. On reste pour surveiller. Dans l'idéal ils doivent être faits en premiers ou rapidement après Oscar/Bianca.  
Oscar/Bianca : ilspassent en mode de nourrissage « éparpillement », une personne rentre avec le seau et dans l’idéal une personne gère la porte derrière. Ce n’est pas une obligation mais quand même bien plus pratique et sécure. Il faut bien vérifier que les chiens ne maigrissent pas.
Fidji/Jazz : Déroulement du nourrissage: Une personne seule entre. La gamelle de Jazz est posée en premier côté gauche du parc, Fidji suit, on lui dépose la gamelle côté droit du parc derrière la niche TMA. On reste dans le parc à distance de Fidji. Elle finit sa gamelle en premier il faut l'occuper tout de suite en lui jetant des friandises, ne pas la laisser attendre, elle ne doit pas se poser de questions. Pour récupérer les gamelles Fidji doit absolument être occupée ailleurs ou être entrain de manger des friandises. Aussitôt qu'on récupère la gamelle on  la jette hors du parc. Ne pas se retrouver dans le parc avec les gamelles vides au bras (c’est comme ça qu’elle peut agresser !) On lui jette des friandises pour la sortie du parc.
IMPORTANT !!! Il faut toujours prévoir beaucoup de friandises quand on va chez Fidji/jazz pour ne pas se retrouver à court! Un pot de friandises est à disposition dans le parc mais il est là seulement pour dépannage.
On rentre seul dans le parc mais une autre personne ne doit pas être loin en cas de problème.Mais ce matin elle a refusé mes friandises… Nous devons réfléchir à une solution car ce mode de nourrissage devient dangereux et n’évolue pas dans le bon sens… On va y réfléchir.
Taz : L’ensemble de l’équipe des soigneurs du refuge est à présent formé sur le protocole de nourrissage particulier. Il est très important de me rapporter tous les écarts sur le rituel de Taz: s’il "faute" si il est hésitant... comme vous le faites déjà d’ailleurs ! C’est top !
Je passerais régulièrement vérifier que tout se passe bien, et je le ferais moi de temps en temps.
Kira/Michou : Ils peuvent être nourris par une personne seule (que Michou connaît évidemment !) Ils sont nourris en gamelles, Kira d'abord sur la palette et Michou plus loin. On reste surveiller et éventuellement occuper Kira qui finit souvent plus tôt. 
Pipo / chiens de la cours : Pipo a rejoint les chiens de la cours, pour l'instant tout est ok, zéro signe de conflits. On reste observateur et on ne traîne pas sur le nourrissage pour éviter que tous les chiens ne s’excitent trop. Bien vérifier qu'il se nourrit suffisamment quand on éparpille.

Consignes EPARPILLEMENT des croquettes:
Bien lire les fiches !
Il y a plusieurs chiens seuls en parc chez qui nous pouvons éparpiller, je le note sur les fiches.
Quand on éparpille il ne faut pas faire de tas, on éparpille comme on le fait dans la cours ou au pigeonnier.
Attention à ne pas éparpiller trop près des parcs limitrophes pour ne pas créer de conflits.



  14 décembre :
Programme rééducation :
Bushido :Nous utilisons à présent une petite gamelle pour renverser les croquettes à la place du gobelet. RAS pour boubou qui reste ok et travaille très bien avec Séverine.
Pour ma part je n’ouvre pas encore la porte juste le temps de finir de valider qu’il est ok avec moi. Il se pause de moins en moins de questions quand c'est moi qui le travaille, ça suit son cours...
On constate qu'il s'ennuie un peu tout de même, probablement à cause de l'exercice répétitif qu'on lui propose quotidiennement. Sur les jours où Séverine est absente, donc on n'ouvre pas la porte, je lui distribuerais sa ration lors d'une séance de shapping.
 
Doudou : Il avait été placé au calme dans un parc pension du fond. Nous avons pu commencer le travail sur la détente, relâchement, le fait qu'il ne se déclenche pas... Nous avons travaillé avec sa ration en pâtés, une voix douce et presque chuchotée. Les résultats on été bons et rapides. Détente dans l'ensemble, port de queue plus bas, port d'oreilles plus relâché voir vers l'arrière, facies relâché, détournement du regard ou regard moins "figé", détournement de la tête, du corps, nez au sol... Le mouvement reste une grande difficulté à gérer pour lui et le pousse souvent à se déclencher mais il y a du mieux tout de même. Il commence à montrer du "self-controle" et choisit régulièrement de rester avec nous plutôt que de se déclencher (grande excitation) même si il est prêt à partir !!
Il nous montre qu'il est content quand on démarre la séance, et se détend de plus en plus rapidement. Les fins de séances sont plus difficiles de toute évidence, il prend goût au temps passé avec nous et ne souhaite pas nous voir partir.
Aujourd'hui nous l'avons sorti pour le changer de parc, avec Séverine, en longe placée en double longe pour pouvoir gérer le passage à proximité d'autres parcs. Le fait d'être attaché semblait le rassurer, lui donner des repères ... Son nouveau parc dans la première ligne des nouveaux parcs semble lui plaire, il devrait être plus au calme que dans la ligne du haut. Nous reprenons le travail demain, à voir si cela provoque un changement. On croit fort en notre Doudou ! Nous allons investir dans un sifflet pour le rappel lors des sorties en libre puisque apparemment ça fonctionne très bien !
 
Dédé : Maintien d'une relation ok avec moi, et meilleure de jours en jours avec Séverine. Je rentre toujours dans son parc pour le nourrissage mais sous l'œil de Séverine et jamais seule.
Il semble explorer plus son parc. Il agresse (dans l'ensemble) moins les soigneurs . Il y a des jours plus et des jours moins. Séverine peut à présent lui parler et lui jeter des pâtés sans qu'il ne se déclenche, il commence même à montrer qu'il est content. Lorsque j'entrais dans le parc au début, Séverine devait se placer à environs 20 m de distance pour ne pas que le chien se déclenche, puis 15, puis 10, puis 5... Aujourd'hui elle peut être au niveau du pôle nourrissage. On avance !
 
Ramsés pinsher : Il entre en programme réeduc' officiellement dès demain et sera nourri dans le cadre des séances quotidiennes. Il a de toute évidence très peur des gens, nous allons commencer par de simples échanges positifs et voir comment évolue le travail. Nous espérons une évolution rapide au vu des bons comportements qu'il nous donne déjà sur quelques séances.
 
PRIORITES pour les SORTIES :
- l'ensemble des chiens de la petite ligne excepté Sacha
-Fifille
-Bao
-Don diego
-Kenzo le croisé rott
-Bull



  19 novembre :
- Taz repasse sur le nourrissage du matin. Les personnes qui peuvent le nourrir doivent l'avoir fait plusieurs fois avec Laura ou avec moi, c'est une procédure très spéciale et faire un brief chaque jour la façon dont ça c'est passé (avec détails +++).
 - A l'inverse, Damboise passe à son tour dans le programme de rééducation, et sera donc nourri l'après-midi uniquement par Laura ou Séverine. Le seau d'eau sera également fait l'après-midi. Pour le bien être du chien et le bon déroulement de la prise en charge, vous ne devez avoir aucune interaction avec ce chien. Vous devez l'ignorez totalement. Lorsque le travail aura bien évolué, nous vous intégrerons petit à petit, comme avec Taz.
- Idem pour Dédé, le dogo. Il est très stress et se déclenche vite. Je n'ai pas réellement réussi à identifier le motif déclencheur, mais il se peut fortement que ça ai un rapport avec une grosse frustration. Cela étant dit, quelque soit le déclencheur,  la rapidité de déclenchement et le peu de signaux annonciateurs me fait dire qu'il est dangereux de laisser rentrer des gens qui n'ont pas les compétences pour s'ajuster au chien et le prendre en charge correctement. La sécurité avant tout! C'est pour cela que les seules personnes à pouvoir nourrir ce chien à partir de maintenant sont Laura et Séverine. Personne ne doit rentrer, ni même aller voir ce chien pour quelques raisons que ce soit pour le moment!
Nous devons coûte que coûte rester sur de bonnes bases positives avec lui et l'intégrer sur le refuge du mieux possible en lui trouvant un parc adéquate et un copain de parc avec qui ça se passera bien. Mais pour le moment, il faut laisser Laura identifier le pb de façon clair et la laisser prendre en charge le chien du mieux possible!!  
- Rusty qui a été placé près de Dédé sera donc nourri l'après-midi  par Laura ou Séverine pour éviter tout conflit.
- Oscar le BA a été présenté aujourd'hui à Bianca et ont été placés en parc ensemble. Très impressionnée par la capacité d'ajustement de Bianca vis à vis d'Oscar, et également par le self-control de celui-ci, qui au vu de la situation n'a pas fait autant de stéréotypies qu'on aurait pu le penser. On a tout filmé !
Cette dyade est super importante, et la bonne gestion du nourrissage est cruciale! Pour cela, nous allons procéder comme pour d'autres groupes que nous avons pu faire par le passé. Le nourrissage se fera à 2 personnes, et pour cette première semaine, seules Laura, Séverine, Maud et moi iront nourrir ces chiens, le temps de voir si tout va bien. Nous verrons ensuite suivant l’évolution des relations entre les 2. 
- Serge, qui est depuis quelques jours dans un parc chez les vieux est beaucoup redescendu en frustration. Il va mieux +++!! Je crois qu'on a enfin trouvé ce qui lui convient le mieux chez nous! Il est en demande de câlins à fond et il ne faut surtout pas hésiter à passer du temps avec lui.. Il a besoin ++++++++++++++ Il faut le